Blog

Calculer juste

Le juste prix. C’était un jeu, il y a longtemps ;

mais en ce début d’année, pour moi, c’est plutôt un enjeu.

Dans le calcul de mes prix, je m’étais toujours sentie bloquée au-delà d’un certain montant. Je trouvais que cela montait déjà bien assez haut, et je fixais le prix, sans aller au bout du calcul.

Sauf que, ça ne va pas.

Si mes prix ne sont pas justes, je me mets en difficulté morale (pendant que je crée), et économique.

J’ai donc revu mes prix ; je les ai calculé avec bien plus de sérieux. Je ne suis pas très à l’aise avec cela, mais si la démarche m’est douloureuse, elle me paraît néanmoins indispensable.

En corollaire, je ne rouvrirai pour l’instant pas ma boutique Etsy. C’était prévu, mais faire des prix justes en prenant en compte les commissions de la plate-forme me fait dépasser ce que je suis prête à assumer.

Forte de cette remise à plat, je crois que je peux maintenant me tourner vers les projets de l’année, sans certitude de succès, mais avec la conviction d’avoir fait le juste premier pas !

A bientôt,

Rachel.

Retour sur le dernier trimestre 2022

Le gros projet de la fin de l’année 2022 aura plus été personnel que professionnel. En effet, notre voyage au Japon a été un voyage particulier, longtemps imaginé, longtemps attendu, qui était pour moi plus une aventure en famille qu’un séjour de vacances. Je lui ai donc attribué une place particulière dans mon emploi du temps, et dès qu’il a été à peu près certain que nous y allions, bloqué le temps qu’il fallait pour le préparer et le choyer. Nous en sommes revenus le cœur rempli de souvenirs, d’expériences et de rencontres !

L’automne 2022, c’était aussi ma participation au salon du mariage Ô l’Amour.
C’est un événement que j’affectionne beaucoup, avec une sélection et une ambiance qui complète à merveille le lieu industriel de l’ancienne usine DMC à Mulhouse. C’était ma deuxième participation mais aussi la dernière car l’aventure s’arrête pour Ô l’Amour !

Et enfin, le dernier gros jalon de mon automne a été de faire faire à nouveau quelques photos professionnelles de certaines robes que je propose. C’est toujours un plaisir pour moi de voir prendre vie mes vêtements, j’espère qu’elles vous plairont également ! Je vous en laisse quelques unes ici, et j’en partagerai d’autres progressivement.

Crédit photo : Julien(s) et Lydie Photographes

A découvrir !

Je trouve qu’il y a quelque chose d’un peu magique dans l’acte de fabriquer quelque chose avec ses mains, de passer de l’étape “matière première” à l’étape “chose créée”. C’est presque aussi magique que le passage de l’étape “graine” à l’étape “fruit” (ou légume, fleur, plante 🙂 ). Et cela ne vaut pas seulement pour la couture, pas seulement pour les artisans de métier, mais pour tout ce qu’on crée au quotidien, que ce soit un repas ou toute autre chose ou entité à laquelle on donne le jour.

Ayant donc une certaine fascination pour le travail artisanal, j’avais envie depuis longtemps de vous partager le travail de quelques créateurs que j’admire et dont le travail me touche. J’espère qu’ils vous plairont, vous inspireront, et vous feront rêver ! N’hésitez pas à aller me dire ce que vous en pensez en commentaire !
Bonne découverte 🙂

CÉRAMIQUE
Hana Karim
Des formes naturelles, des couleurs chaudes et fascinantes, une manière de mettre en scène ses assiettes très inspirante, les céramiques d’Hana Karim font pétiller les yeux ! J’en possède quelques unes (pas un set complet, mais j’en rêve !), et elles sont tout aussi belles en vrai.

BIJOUX
Estampille

J’ai écrit ‘bijoux’, mais j’aurai tout aussi bien pu écrire ‘broderie’ ou ‘paille’ car Clémence Bourneuf crée des bijoux en paille de seigle, qu’elle brode au fil doré. Son univers est délicat et raffiné, et l’utilisation de la paille apporte une dimension particulière à ses créations.

BOIS
Atelier Darbroche
Le travail du bois de Guillaume Ougier est sensible et engagé. J’aime la manière dont son travail raconte et même partage la forêt, ainsi que l’invitation à la lenteur que ses créations dégagent.

CERAMIQUE
Anaïs Trivier

Anaïs Trivier crée des céramiques illustrées. J’aime beaucoup son univers poétique, son travail des couleurs, et l’équilibre de ses motifs. Et si je n’ai pas encore adopté une de ses pièces, il ne manque plus grand chose pour que je passe le pas 🙂

Photos Anaïs Trivier

SERIGRAPHIE ET GRAVURE
Fany Perret

Je trouve le travail de Fany Perret très réjouissant. Il dégage une impression de maîtrise et de soin, les couleurs sont travaillées, l’univers est joyeux et coloré. Le mélange de la sérigraphie et de la gravure donne dans ses mains quelque chose de très vivant.